Mobilité des Seniors en France - Etude Mobilité inclusive (29/09/2016)

L'étude Mobilité des Seniors en France, publiée par le laboratoire Mobilité Inclusive (dont les fondateurs sont Wimoov et Total) en 2014 apporte un éclairage  enrichissant sur les problématiques rencontrées par les 65+ dans leurs déplacements, et fournit de nombreux exemples de solutions qui servent d'appui à des recommandations à destination de tous (particuliers, collectivités, associations, entreprises...).

 

Partant du constat que même si les seniors d'aujourd'hui sont de manière générale plus mobiles que les générations précédentes, l'étude démontre que la mobilité diminue avec l'âge, en particulier pour les personnes les moins dotées financièrement. Le type de territoire influence également les possibilités de mobilité, surtout pour ce qui est des déplacements à pied, puisqu'un espace public aisément pratiquable par les plus âgés (trottoirs larges, nombreux bancs...) permet aux seniors de pouvoir se déplacer en sécurité et ainsi de se maintenir en autonomie. Concernant l'automobile, on constate que les 65+ en font une utilisation plus importante qu'auparavant : "motorisés, plus aisés, habitués au confort de leur voiture et au phénomène de périurbanisation, les seniors d'aujourd'hui ont la possibilité de se passer du bus". Ce dernier est en effet peu utilisé comme mode de déplacement principal (5% des 65+).

 

L'étude souligne également le rôle majeur des aidants dans la mobilité des seniors. C'est en effet une des aides les plus apportées par les aidants (93% d'entre eux fournissent une aide dans les déplacements), dont la nécessité augmente avec l'âge de la personne aidée. Les difficultés à combiner l'activité d'aidant et la vie personnelle s'accroissent donc à mesure que les personnes âgées perdent en autonomie. Comme nous avons l'habitude de le souligner chez Seniosphère Conseil, cette problématique posera des problèmes d'autant plus grands que les nouvelles générations de seniors ont eu moins d'enfants que leurs parents. Les personnes âgées auront donc de moins en moins d'aidants potentiels et ces derniers sont plus souvent éloignés géographiquement.

 

Si l'étude présente les solutions existantes comme étant peu nombreuses et surtout peu relayées auprès de la population concernée, elle termine son rapport par une présentation des opportunités à saisir pour oeuvrer pour préserver la mobilité - à par là même l'autonomie - des Seniors. Sous forme de recommandations, ces idées vont d'une meilleure diffusion de l'information à une simplification des dispositifs existants, voire au développement de nouvelles solutions. Une initiative particulièrement intéressante est mise en avant, celle de la "mobilité inversée", qui consiste à faire venir les produits et services au domicile des seniors (portage, livraison, télémédecine...). Enfin, la proposition d'une gournance inclusive nous semble tout à fait nécessaire, qui consiste à "co-construire le territoire avec les seniors".

2016    2015    2013    2012    2011    2010    2009    



* Champs obligatoires

Inscrivez-vous à notre newsletter





Seniosphère et Seniosimulation sont des marques déposées. Mentions légales
Seniosphère Conseil : 123, rue Saint Lazare 75008 Paris - France.